Le Noël d’ici et d’ailleurs chanté par l’Espérance de Suchy

photos: (c) Sophie Collet, 2016

Le choeur mixte de Suchy a célébré la période qui nous sépare de Noël par un concert de l’Avent ce dimanche 27 novembre. Au programme, de nombreux chants de Noël, évidemment, qui ont fait voyager plus d’un – des chants en français, en italien, en anglais, mais aussi en patois fribourgeois et en russe, ces deux dernières langues étant mises en valeur par le choeur fribourgeois invité : la Chanson du Lac de Courtepin dirigé par Gonzague Monney.

Sous la baguette de Marcel Baselgia, comme depuis 14 ans, le choeur mixte sécheron a fait vibrer la salle dès l’entame par un magnifique Kyrie de Blaise Mettraux accompagné à l’accordéon par Christel Sautaux. La salle comble a salué la performance des siens, qu s’est achevée par “Christmas Lullaby”, de John Rutter. Mais elle a aussi salué celle du choeur fribourgeois qui n’a pas manqué de saluer l’abbé Bovet (“Pé vè la miné”, “L’étoile de Noël”) tout en emmenant la foule par un chant de Noël ukrainien bissé (“Shchédrik”) et un chant populaire bourguignon (“Guillot, prends ton tambourin”).

Les deux choeurs se sont en outre fait un pour le final, en interprétant ensemble deux titres, “Nuit de Noël” et “Vers toi Marie”. Un Avent enchanté et en chantant…

(c) Sophie Collet, 2016

Motocross: les champions fêtés à Suchy

Le MXCS, motocross de Suchy, a organisé le dîner des champions de l’année 2016 samedi 19 novembre. Ce repas de fête et de soutien organisé par la toute jeune société locale a attiré pas moins de 200 personnes.

Le MXCS a été fondé en 2016 par une jeune équipe qui hérite de l’organisation des courses de motocross Angora de Suchy (la prochaine aura lieu le 19 août 2017). Elle peut compter sur l’appui et l’expérience des figures locales du Motocross, le Bebe entre autres. Anciens du motocross et jeunes ont salué les champions tout en se remémorant un certain nombre de souvenirs.

Le repas organisé par l’Auberge de Suchy, la démonstration de pole dance, le bar organisé sur la scène de la grande salle ont ravi les sens…

Un joli succès pour la vente de la paroisse

img_4812Suchy a accueilli la paroisse le 12 novembre pour la traditionnelle vente. Après un culte donné par le nouveau pasteur, les paroissiens ont pu bénéficier de plusieurs chants du Choeur mixte L’Espérance de Suchy avant leur concert de l’Avent.

L’apéro offert par la commune et le repas ont ravi un peu moins de 200 personnes. La vente a également eu un joli succès en cette froide journée de novembre. Les nombreux bénévoles ont fait de cette rencontre une belle fête.

Portrait d’un nouveau pasteur

ledoux

Le pasteur Alain Ledoux, jeune pasteur au passé de chef d’entreprise

La paroisse de Pomy-Gressy-Suchy s’apprête à fêter le dimanche 13 novembre à la grande Salle de Suchy sa traditionnelle journée de rencontre et de partage avec un pasteur nouvellement arrivé : Alain Ledoux. Son parcours de vie ne le destinait pourtant pas à suivre la voie pastorale. Pendant ses études supérieures de commerce à Belfort en France voisine, il crée sa première entreprise dans la vente de matériel informatique. Déjà une orientation se fait sentir. Hésitant, il est prêt à arrêter ses études pour se consacrer à la théologie. Mais ses professeurs et son pasteur l’encouragent à finir son cycle. Il rencontre sa future épouse, avec qui il a 3 enfants.

Pensant avoir oublié sa vocation, il développe une nouvelle industrie jusqu’à avoir plus de trente de salariés. Pendant une dizaine d’années, le commerce se développe sur le plan national et international. Mais la concurrence est rude dans la vente de matériel informatique. La maison périclite et doit fermer. C’est alors qu’une firme allemande l’embauche dans le domaine de l’informatique scientifique, des systèmes de calcul et de grand stockage. Il se retrouve responsable de la filiale française. Après 4 ans et quelques restructurations, il donne sa démission.

Faisant un bilan de sa vie passée, il se pose une question : quel sens donner à son existence ?

Il a besoin de servir et se met aux services d’associations sociales, puis devient secrétaire général de l’église réformée d’Alsace-Lorraine. Suite à ces expériences, sa vocation revient très forte. Le voilà étudiant en théologie à l’université de Strasbourg. A la fin de ses études, il vient faire son stage pastoral en partie à St-Croix et à Ecublens-Saint-Sulpice.

Le voici depuis le début octobre installé, avec sa famille, à la cure de Gressy pour son premier poste. Ce nouveau pasteur qui souligne que, dans l’entreprise, l’être humain n’est pas toujours central est heureux d’affirmer que dans l’église c’est le contraire. Pour lui, on parle de foi et non de produit, de don et non de marchandise. Cet homme de contact, d’ouverture à l’autre, se réjouit de faire mieux connaissance avec toutes et tous lors de la fête de paroisse qui débutera par un culte des familles à 10h30 en l’église de Suchy, suivi d’un apéritif animé par le chœur mixte « L’espérance », du repas et de nombreuses animations dans la salle de Suchy.

Jean-Néville Dubuis

Un jubilé plein d’humour pour les paysannes vaudoises de Suchy et environs

 

asunierapv

Arlette Sunier rappelle les grandes dates de l’APV de Suchy et environs.

Cela fait 75 ans que les dames de Suchy ont créé une Association des Paysannes vaudoises. 75 ans de complicité et de valorisation du patrimoine paysan qui, à l’heure actuelle, réunit non seulement les femmes de paysans, mais bien au-delà. L’occasion de célébrer cet anniversaire dans la salle multifonctionnelle de Suchy, habilement décorée par les “Abeilles”, en dégustant les spécialités de la famille Gurtner et en riant aux éclats lors de la performance théâtrale des Sissies.

img_4767

Les Sissies ont truffé d’anecdotes leur spectacle

Des saltimbanques s’installent à Suchy

La Troupe aux Chandeliers (TAC) a demandé de faire partie des sociétés locales de Suchy, choix qui s’imposait en raison du lieu de répétition – la salle Jura du bâtiment multi-fonctionnel – et d’une partie des représentations, mais aussi en raison des quelques Sécherons qui ont intégré la troupe. La municipalité a accepté à titre d’essai l’intégration de cette nouvelle société locale qui a pour objectif non seulement de monter une pièce chaque année avec des comédiens amateurs, mais aussi de susciter des vocations théâtrales auprès des habitants. Tout le monde y est la bienvenue, même si tout le monde ne pourra pas forcément jouer dans les pièces au programme.

"L'hôtel des deux mondes" (2014)

“L’hôtel des deux mondes” (2014)

Les rustres (2015)

Les rustres (2015)

Toujours jeune à 170 ans

La paëlla du vendredi a ouvert la célébration des 170 ans de la jeunesse

La paëlla du vendredi a ouvert la célébration des 170 ans de la jeunesse

La Société de jeunesse de Suchy a fêté ses 170 ans les 28 et 29 août derniers. Le soleil s’est invité pour la paëlla et donner un petit arrière-goût de vacances estivales lors de cette semaine de rentrée scolaire. Le tournoi de volleyball a vu nombre de Sécherons lutter contre les jeunesses environnantes et c’est la vaillante équipe du Motocross de Suchy qui a triomphé de l’épreuve lors d’une lutte au finish. A la tir à la corde, les anciens de Suchy ont figuré en finale. Félicitations aux représentants du village !

L'historique porte de la caravane de la jeunesse, mise aux enchères, a trouvé un acquéreur de choix : le syndic.

L’historique porte de la caravane de la jeunesse, mise aux enchères, a trouvé un acquéreur de choix : le syndic.

La soirée de samedi a sonné le rappel des moins jeunes, qui avaient le plaisir de retrouver le bal de leur enfance avec un des rares prestations de Pink Spider dans la salle Jura du bâtiment multi-fonctionnel! Le caveau des anciens a étanché la soif que la nuit tropicale ne cessait de provoquer. A moins que ce ne soit le plaisir de la fête…

 

 

 

Les scouts de Suchy ont allumé le flambeau

Première assemblée des scouts de Suchy-3 rivières

Première assemblée des scouts de Suchy-3 rivières

Les scouts confessionnels de Suchy ont célébré leur première séance de rencontre sous un soleil de plomb en ce samedi 27 août. Pas moins de 32 jeunes inscrits pour cette première séance, dont une quinzaine d’enfants de Suchy, sont partis à la découverte de la forêt, des traditions et des valeurs scoutes.

Ce groupe des Flambeaux de l’Evangile, nommé Suchy-3 rivières, a ensuite officiellement désigné Marc Hausmann comme chef de groupe, poignée de main gauche et les trois doigts levés, qui a, à son tour, nommé les chefs de troupe et chefs de troupe adjoints, Gerrit Kuhn, Lydie Hausmann et Bertrand Bourgeois pour s’occuper des jeunes de 6 à 16 ans.

La municipalité, représentée par le syndic (et ancien scout!) Cédric Pittet et par Thierry Herman, a salué cette l’initiative et l’engagement des citoyens de Suchy dans cette aventure et souhaité bon vent à cette nouvelle activité sociale pour la commune.

Le serment scout entre Marc Hausmann (à droite) et Gerrit Kuhn (à gauche)

Le serment scout entre Marc Hausmann (à droite) et Gerrit Kuhn (à gauche)